jeudi 2 juin 2011

Rue de la Verrerie, la fabrique d'outils pour graveurs de Numa Louvet

Au 36 rue de la Verrerie, dans un immeuble occupé aujourd'hui par le BHV, était installé au XIXème siècle une fabrique d'outillages en acier pour les graveurs, celle de Numa Louvet.
Créée en 1815, la maison avait d'abord été située 18, rue Jean-Jacques Rousseau (4ème arrondissement), dans le quartier de Saint-Eustache, puis 14 rue Simon-Lefranc, non loin de Saint-Merri (1er arrondissement), avant d'emménager près de l'Hôtel de ville dans les années 1850.
Ciseleur, graveur de médailles héraldiques et autres, Numa Louvet fabriquait en même temps toute une série d'outils en acier pour ses collègues graveurs, français comme étrangers : poinçons, frisoirs, égrenoirs, matoirs, alphabets d'acier, ciselets divers...
En 1844, 1849 et 1855, Numa Louvet présente ses outils aux expositions des produits de l'industrie française. Il séduit particulièrement le jury avec ses "poinçons de fabrique de dimensions microscopiques. Ainsi, on a remarqué un mot de six lettres gravé avec une grande netteté dans un espace d'un millimètre."
Lors de ces expositions, il décroche une médaille de bronze, puis une d'argent - l'histoire ne précise pas s'il les grava lui-même.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer