dimanche 8 janvier 2012

Rue de Bagnolet, les peaux de lapin Pellissier Jonas & Rivet



  Ceci est un appel à l’aide. Qui aurait des informations sur Pellissier Jonas & Rivet Inc., cette entreprise franco-américaine qui était installée 49 rue de Bagnolet, dans le vingtième arrondissement ? Sur place subsiste un beau porche d’entrée en pierre. Au fronton, une inscription en lettres rouges : "Maison fondée en 1871. Pellissier, Jonas & Rivet Inc. Paris-New-York".

Il s’agissait d’une société spécialisée dans la fabrication de feutre pour les chapeaux, à partir essentiellement de poils de lapin. Au début du 20ème siècle, elle avait une usine à Brooklyn et, j’imagine, un atelier rue de Bagnolet, où elle était encore installée dans les années 1940. A l’époque, la société était dirigée à New York par George Edward Jonas, surnommé Freddie, le fils du fondateur Louis August Jonas et de son épouse Louise.

La maison Pellissier Jonas & Rivet a visiblement connu une période très faste. Pellissier s’est fait construire de beaux immeubles avenue du Trône, près de la place de la Nation (1903), puis avenue de la Bourdonnais, dans le septième arrondissement (1910). Quant à la famille Jonas, Freddie a utilisé une partie de sa fortune pour créer une fondation destinée à aider les jeunes, notamment en créant pour eux des camps d’été.

Mais que se passait-il exactement rue de Bagnolet ? Y a-t-il eu sur place une véritable usine de feutre ? Quand la société Pellissier Jonas & Rivet a-t-elle quitté les lieux ? L’enquête est ouverte.




Post scriptum de décembre 2012 : cet appel à l'aide a été entendu. Grâce à de nouvelles informations, découvrez ici l’histoire des peaux de lapin de la rue de Bagnolet… et de Brooklyn.  

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire